Centre de Loisirs des Landes, 6 chemin de la motte 92150 Suresnes

 

L’Esplanade de Mont-Valérien à Suresnes, près de Paris, distillera à nouveau cet été les sons et odeurs du cru de la huitième édition de la Guinguette africaine. Comme les années précédentes, les samedis et dimanches, de 16 h à minuit, le Centre aéré des Landes se drapera aux couleurs de la diversité interculturelle. Il est probable que la délégation du Congo auprès de l'Unesco, dans son projet "Hors les murs", puisse accompagner cette programmation, apprend-on des autotités onusiennes.

 

Les organisateurs promettent un programme concocté autour de quatre axes forts : le lancement d’une cagnotte pour la réhabilitation d’une école maternelle et primaire dans le sud de Brazzaville; le soutien à la pratique artistique et gastronomique du département de la Bouenza ; la présentation pluridisciplinaire, autour des musiques actuelles, de concerts, de bals et de spectacles ; et, enfin, le défilé de mode vestimentaire féminin et masculin.

 

Du point de vue calendrier, cette programmation se détaille comme suit : dès l’ouverture et jusqu’à la fin des festivités se déploiera une grande opération pour aider les enfants d’une école maternelle et primaire au sud du Congo. Lors de l’édition précédente, les jouets, habits et objets scolaires récoltés ont été acheminés au Congo et distribués aux enfants démunis du département de la Lékoumou, ont précisé les organisateurs.

 

Cette année, ils ont prévu de soutenir et réhabiliter une école maternelle et primaire au sud de Brazzaville pour aider les élèves et leurs parents en grande difficulté. Pour la réussite de l’opération, ils auront besoin de jouets, toboggans pour la maternelle et surtout d’une aide financière pour la réhabilitation de l’établissement dans de bonnes conditions. Lors de l’ouverture en présence des autorités et élus de la ville de Suresnes, l’animation et la production musicale seront assurées par l’artiste chanteur congolais, Norton Virus.

 

Pendant la fête nationale de la France du 14 juillet, aura lieu traditionnellement le bal populaire et quelques divertissements.

 

Le 20 juillet, une journée culturelle du département de la Bouenza sera animée par les artistes Dana et Albert Moundosso, alias Me Jolle, avec la dédicace de son nouvel album "Cadence ya sika". Aux sons de la musique pourra également être dégustée la gastronomie du département à l’honneur avec des plats tels que « ngulu mu mako / porc à la banane plantin » et ses musiques et danses Bembé « Muntunta – Kiburikiri… », Dondo « Ndara » et autres réjouissances. Toutes les associations des ressortissants de la Bouenza sont donc, à l’évidence, invitées à participer au programme de cette action culturelle et éducative.

 

Une semaine plus tard, le 27 Juillet, une journée spéciale sera dédiée à celles et ceux qui seront d’humeur à s’amuser joyeusement. Avec éclat, ce sera une grande fête qui se terminera, comme prévu, par un grand spectacle, promettent les organisateurs.

 

Un intermède permettra le 3 août d’organiser une journée culturelle des peuples Sawa de Bonapriso du Cameroun. Les Sawa sont un ensemble d’ethnies bantoues composées de la majorité des ethnies autochtones du littoral camerounais, ainsi que d’une partie des tribus de l’arrière-pays. Au programme, musique et danses traditionnelles, parallèlement aux divers concours : de cuisine, du meilleur danseur et l’élection de Miss ngondo.

 

Pour terminer, le 17 août, journée dédiée à la fête nationale du Congo, un bouquet à la hauteur de la date de l’indépendance le 15 août 1960 : concert, bal, défilé de mode et divers spectacles.

 

Un programme festif riche, joignant l'utile à l'agréable, auquel faire honneur !

 

 

Auteur : Marie Alfred Ngoma (source : http://adiac-congo.com)