Centre de Loisirs des Landes, 6 chemin de la motte 92150 Suresnes

 Le festival populaire des hauteurs de Suresnes, dans le quartier Mont-Valérien, revient, pour sa huitième édition, à partir du 6 juillet.


 

À quelques jours du début de l'été, le Centre de Loisirs des Landes sera à nouveau investi par des réjouissances « Made in Africa » toutes les fins de semaine.

 

La Guinguette Africaine de Suresnes du 6 juillet à la fin août 2019 au Mont Valérien à l’instar de la journée d’inauguration où l’équipe municipale de Suresnes sera représentée, les visiteurs, en famille ou entre amis, trouveront sur place de quoi se restaurer, des stands où acquérir des vêtements en Wax, des Bijoux et autres accessoires, ou simplement des tables destinées à se poser tout en échangeant des nouvelles autour d’une bonne boisson bien fraîche.

 

Véritable tremplin du « vivre ensemble », cet espace verra défiler des chanteurs et artistes programmés par Cyriaque Bassoka, secrétaire général, l’un des quatre membres du bureau de l'association « La Guinguette Africaine », créée en 2012.

 

« Huit ans après, la guinguette jouit d’une confiance renouvelée par la mairie de Suresnes », confie le secrétaire général. Et d’expliquer que les vraies recettes de ce partenariat « c’est qu’au moment où les politiques tardent à trouver la politique de diversité à mettre en place, nous, ici, avec notre programmation culturelle, faisons que toutes les personnes, de quelle que origine qu’elles soient se retrouvent ».

 

Autre originalité : depuis la dernière édition, la Guinguette a inséré une journée spéciale intitulée « Sois fier de qui tu es et d’où tu viens ». Il s’agit du retour aux sources. A l’issue d’une journée, venir affirmer sa diversité culturelle au moment où sensiblement sont en train de s’éloigner des traditions pour se fondre en une seule. Dans ce contexte, après le département des Plateaux, l’année dernière, la Bouenza sera à l’honneur le 20 juillet.

 

Pour cette journée unique, « Au fil des couleurs de la culture de la Bouenza », le plus petit département du Congo en superficie - 14 820 km² - présentera ses valeurs gastronomiques, rituelles, spirituelles, artistiques et musicales. Ce sera également l’occasion de la présentation des associations et des individualités.

 

A propos des individualités, Djo Balard, natif du département, supervisera une séquence de démonstration de la Sapologie, mettant en scène des sapeurs originaires de la Bouenza dans des tenues Euro-ethniques, réalisées par les grands couturiers, pour sensibiliser le public à la mode. Tandis qu' Albert Moundosso, alias Me Jolle, dédicacera son nouvel album.

 

Par rapport au temps de tendance caniculaire « l’espace est boisé et offre un ombrage naturel d’air plus vivable », préviennent les organisateurs. Autre annonce pratique, le soir du 13 juillet sera consacré au feu d’artifice de la mairie. Le lendemain, 14 juillet, ce sera la fête Nationale avec la prestation de Ladis Arcade.

 

 

 

 

Auteur : Marie Alfred Ngoma (source : http://adiac-congo.com)